Reconnaître le niveau de développement de la mérule

Selon le stade de développement de la mérule pleureuse dans votre habitat, les symptômes et imprégnations du bois sont différents.

 

Les filaments mycéliens

Le mycelium produit une enzyme qui hydrolyse la cellulose. Sous son action, le bois brunit et devient cassant. Il se fend selon trois plans perpendiculaires pour donner une pourriture cubique. Le bois, devenu friable, a perdu toute résistance mécanique.

 

Les syrrotes

Particulièrement résistants, les rhizomorphes permettent au champignon de redémarrer après une période de sécheresse. Ils se comportent aussi comme de véritables formations vasculaires en assurant le transport de l’eau et des substances nutritives, permetant ainsi au champignon de s’installer à plusieurs mètres de son point d’origine. Il y assure une réhumidification locale, et une nouvelle implantation. Les syrrotes vont ainsi permettre à la mérule pleureuse de se développer de manière invasive en :

  • s’infiltrant dans les plafonnages,
  • passant sous les plinthes,
  • traversant les murs par les fissures,
  • se répandant par les joints fragilisés,
  • contaminant les bétons poreux.

La mérule va ainsi pouvoir prendre possession de nouveaux espaces et continuer son ascension vers la destruction totale de l'habitat.

 

Les sporophores

Les fructifications produisent des basidiospores en nombre considérable. Un sporophore de près de 1 mètre de diamètre, peut libérer jusqu'à cinq millions de spores à la minute pendant une longue période. Ces spores colorées qui ne tardent pas à recouvrir d’une poussière couleur rouille caractéristique, les objets avoisinants. La suite est simple, une spore se dépose sur une surface favorable à son développement, elle germe et engendre des filaments qui se développent sur la surface. La mérule n'en finit pas de se reproduire.

Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...