Signes de la présence de mérules

Il existe différentes formes et symptômes de la présence de la mérule. Elle se manifeste, le plus souvent, par l'apparition d'une substance semblable à de l'ouate épaisse et blanche ou d'une toile d'araignée qui tire ensuite vers la couleur grise.

Les filaments gris argenté du mycélium peuvent aller jusqu'à plusieurs mètres de longueur pour un diamètre de 8 mm maximum. Ils vont alors pénétrer au cœur du bois parfois même allant jusqu'à traverser la maçonnerie.

À l'état sec, ces filaments peuvent devenir cassants.

Lorsque les conditions sont favorables : le champignon donne naissance à des coussinets, à des plaques blanches à l’aspect duveteux. Sur ces formations, pourront apparaître des plages jaunâtres qui se couvriront de gouttelettes très réfringentes, rappelant des larmes.

Lorsque les conditions deviennent moins favorables: les filaments mycéliens vont s’assembler pour former des cordons appelés syrrotes. Les syrrotes sont de couleur blanche à blanche-grisâtre et mesurent de 1 à 2 millimètres de diamètre, ces cordons peuvent atteindre jusqu'à 82 mètres de long. Ils s’étalent parfois en éventail pour former des palmettes de structure membraneuse et de teinte grisâtre sur leur face externe. La mérule peut également se manifester sous la forme d'un véritable sporophore rond à elliptique à marge de croissance blanche. Avec la forme d'une masse molle, la mérule ressemble à un champignon visqueux, d'un à deux centimètres d'épaisseur et de couleur rouge brun. Elle contient des spores de couleur rouge.

Ces différentes formations végétatives appelées mycéliums se développent à l’obscurité. Par contre, un minimum de luminosité est nécessaire à l’apparition des sporophores qui sont les fructifications productrices de basidiospores.

Lorsque les conditions sont particulièrement favorables en lumière, en humidité et en confinement, les coussinets et plages blanches cotonneuses donnent naissance aux sporophores qui vont s’étaler à la surface des murs, du bois, parfois même du sol.

Le centre du champignon, coloré en jaune orangé, formé d’alvéoles plissées plus ou moins régulières, constitue la partie fertile ou hyménium. Il va prendre une teinte oranger rouille avec la formation des basidiospores émises par milliards à la surface de ces alvéoles.

Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...