Le traitement efficace et écologique contre la mérule

Le traitement par air chaud n'est pas encore très développé en France. Il présente cependant un double avantage :

  • il permet de tuer la mérule,
  • il permet d'assécher le bâtiment.

La technique consiste à bâcher la pièce infestée et à porter la température du lieu à 50 °C. La température est ainsi maintenue 16 heures pour éradiquer le champignon, qui ne supporte pas ces chaleurs extrêmes. Cette technique est totalement naturelle et sans produit chimique. Grâce à cette technique, tous les champignons nuisibles sont éradiqués, la réussite est donc maximale. Certaines entreprises sont désormais spécialistes de ce procédé et sont capables de traiter des bâtiments entiers comme des églises.

 

Vous souhaitez faire appel à un professionnel : choisissez la certification CTB-A +

Les professionnels détenteurs de ce label offrent une garantie de 10 ans sur les traitements qu'ils proposent. Si dans ce laps de temps, vous êtes de nouveau victime de la mérule, alors le professionnel s'engage à revenir pour appliquer un nouveau traitement et ce, sans frais.

La certification CTB-A + : qualité et exigence

Le professionnel certifié s'engage :

  • à fournir à son client la copie du certificat CTB-A+,
  • à informer sur la loi termites qui vaut aussi pour les mérules,
  • à expliquer les modalités du traitement auquel il va procéder.

Il doit, également, fournir un devis détaillé et complet conformément aux exigences du CTB-A+. Ce devis doit être le reflet exact de l'intervention qu'il décrit et pour laquelle le client a donné son accord. L'intervention doit être faite dans le délai prévu sur le devis, si un retard survient, le client doit en être informé sans délai.

De plus, les travaux curatifs doivent être organisés dans des conditions de sécurité conformes à la réglementation. La réglementation vaut également pour les produits chimiques utilisés.

Le professionnel s'engage alors :

  • à utiliser des produits certifiés CTB-P+ ou équivalents,
  • de bien mentionner à son client les parties dégradées réclamant un traitement,
  • de lui expliquer les bonnes conditions sanitaires pour éviter une réinfestation,
  • de faire intervenir un professionnel du bâtiment pour identifier les pièces qu'il faudrait éventuellement remplacer.

Après traitement, le professionnel doit mentionner la durée de son engagement de ré-intervention en cas de nouvelle invasion. Et enfin il doit conserver le dossier du client durant toute la durée couverte par la garantie du traitement.

La bonne tenue de ses engagements est régulièrement contrôlée par des inspecteurs techniques. Les professionnels certifiés CTB-A+ font ainsi l'objet d'un suivi annuel confirmant le bon respect de la charte.

Le professionnel ne pourra cependant pas garantir votre habitation si vous ne respectez pas la règle de base pour vous prémunir d'une invasion de mérules. Même après le passage du professionnel du traitement anti-nuisible vous devez continuer à entretenir votre habitat.

Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...